À l Deux intrus dans le Levy

25 mars 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

C’est connu, les chevaux de 4 ans en arrachent contre les chevaux plus vieux qu’on retrouve généralement dans les classes ouvertes. C’est un peu cette raison qui avait incité Jeff Gural il y a quelques années, à mettre sur pied des courses réservées aux 4 ans, pour leur faciliter la transition. Le Club Jockey avait emboîté le pas avec la  résurrection du Prix d’Été.

 

Missile J

 

Quand on parcourt attentivement la liste des inscrits dans le Levy, on ne retrouve sur les quarante nominés que deux 4 ans. Oui, deux sur quarante, comme si cela venait confirmer l’hésitation des entraîneurs à y inscrire leurs « gradués ». Samedi dernier, lors de la présentation des premières éliminatoires du Levy, les deux 4 ans étaient à l’oeuvre : Dr J Hanover a terminé 6e à 8 longueurs du gagnant et l’autre, Missile J, a gagné avec Tim Tetrick aux guides pour Scott Di Domenico. Pourquoi s’y intéresser particulièrement ? C’est qu’il est, tout autant que Dr J Hanover, l’un des 32 nominés de notre Prix d’Été 2017.

 

Mais revenons à Missile J. C’est une récente acquisition pour l’écurie Di Domenico, puisqu’il a été acheté à l’encan Tattersalls de janvier dernier à The Meadowlands pour la somme de 115 000$. Il portait à 2 et 3 ans les couleurs de Linda Toscano qui, elle, l’avait payé 100 000$ à Harrisburg comme yearling.

%2fmissile-j-370

Il n’a  eu que deux qualifs à 2 ans et à 3 ans, il a été huit en dix-neuf avec une marque de 1.51. prise à The Meadowland et 313 000$, somme jugée sans doute insuffisante puisqu’on l’a passé à l’encan cet hiver. Pourquoi ce cheval s’est-il vendu si cher ? C’est qu’il a deux frères sous les 1.50 et la mère est désormais en service à la Blue Chip Farm. Missile J a un jeune frère en 2017, du nom de Presto Blue Chip, payé 150 000$ à l’encan. La mère se nomme Cantors Daughter, c’est une Cambest qui a pris un record de 1.53.3 à 2 ans. Le géniteur de Missile J est American Ideal.

 

À l’oeuvre ce soir à Yonkers

 

On pourra mieux juger du calibre de Missile J ce soir puisqu’il participera à la 2e tranche éliminatoire du Levy, dans la 9e course. Sa cote matinale est de 2/1, de la 3e position. On l’a préféré au néo-zélandais Provocativeprincen de la pôle, lui aussi gagnant de sa course dans la première tranche de la semaine dernière.

 

Missile J peut-il répéter contre cette cohorte de chevaux aguerris ? Disons à son crédit, qu’il est cinq en six pour Di Domenico, dont une victoire retentissante en 1.49.1 le 23 février dernier à Dover. Ses gains pour l’année 2017 s’élève déjà à plus de 58 000$. Il y a de quoi tenter un parieur, non ?

 

Il y aura quatre divisions encore ce soir du Levy à Yonkers. Quatre divisions à 50 000$. Pour se mettre en contexte des sommes faramineuses qui se distribuent un samedi soir à Yonkers, sachez que sur les douze courses qu’on y présente, aucune bourse n’est inférieure à 27 000$ et les bourses totales pour la soirée tournent autour du demi-million ( 477 000$ ).

 

C’est le rendez-vous spécial de cette soirée de fin de mars, autant sur HPI que dans l’un des dix salons de paris du Québec.

 

 

 

 

Back to news