Les confidences du prof Dany Fontaine optimiste à l’aube de la nouvelle saison

17 mars 2017 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

C’est toute une réputation que Dany Fontaine s’est faite au cours des dernières années, particulièrement avec les jeunes chevaux qui, sous ses soins, ont produit d’excellents résultats au Québec et en Ontario. Et autant les ambleurs que les trotteurs.

 

Ferme Presqu’Ile

 

 » Je suis installé à la ferme Presqu’Ile de Robert Ratelle depuis le 17 novembre, de raconter le sympathique horseman. J’ai laissé en Ontario une demi-douzaine de chevaux prêts à courir chez mon bon ami Richard Moreau. Mon travail à moi, durant les longs mois d’hiver, c’est de préparer la relève, les 2 ans et les 3 ans. Et avec ma dynamique équipe, on ne chôme pas. Nous en avons actuellement 22 dans l’écurie, sans compter ceux qui courent encore en Ontario. De ces 22, treize 2 ans que nous préparons pour l’été prochain. Et le moins que je puisse dire, c’est que je suis très encouragé. Ça va super bien.  »

 

 » Souvent, quand on a un nombre aussi important, il y en a un ou deux qui ont des problèmes, mais jusqu’ici, tout ce petit monde progresse bien. On tourne actuellement un peu au-dessus de 2.20 avec les trois et les quatre ans. La piste ici, chapeau à M. Ratelle, est dans un état exceptionnel. Nous n’avons rien à envier à quiconque de ce côté et c’est tellement plus facile de préparer les chevaux et de leur donner de bons milles. »

 

 » J’ai une bonne équipe autour de moi en la personne de Linda Bélanger, Richard Beaulieu, Jennifer Rivest et une verte recrue en la personne de Tony Valente. C’est un beau travail d’équipe et chacun est à son affaire. »

 

Du renfort chez les proprios

 

Chacun sait les succès remportés ces dernières années par les chevaux de Gaétan Bono, entraînés par Dany. D’ailleurs celui-ci entraîne encore de nombreux protégés pour ce proprio très impliqué. En outre, Dany peut compter sur le duo père fils Reed, Claude et Jean-François, sur Jean-Claude Berthiaume bien sûr aussi et sur les Investissements KFB. On n’a pas 13 poulains, pouliches de 2 ans sans compter sur une bonne équipe de proprios.

L'équipe Joyce Lavec

L’équipe Joyce Lavec

Les treize 2 ans se répartissent comme suit : cinq  pouliches et trois poulains au trot, deux pouliches et trois poulains à l’amble.

 

Des gagnants qui vont bien

 

On ne peut pas parler à Dany sans s’enquérir de ses deux super gagnants de 2016, la trotteuse Joyce Lavec et le trotteur Holiday Party.  » Les deux vont particulièrement bien ces temps-ci.  Joyce a beaucoup profité au cours de l’hiver et elle nous donne un beau trot. C’est une pouliche plus sûre d’elle, plus mature aussi. Quant à Holiday Party, il devrait être fin prêt lui aussi pour les séries québécoises du mois de mai. L’an passé, quand il courait à Toronto, Christoforou m’a dit de Holiday Party que ce cheval possédait un talent fou et qu’il ne serait pas surpris de le voir aboutir un jour chez les meilleurs là-bas. Tout un compliment, venant d’un homme qui en a vu d’autres.  »

Holiday Party et Pascal Bérubé, gagnants de la Coupe des Éleveurs

Holiday Party et Pascal Bérubé, gagnants de la Coupe des Éleveurs

Mach On The Beach et Mr Match On Beach

 

Dany de poursuivre :  » Je vais ramener bientôt mes deux ambleurs toujours à Toronto, Mach On The Beach et Mr Match On Beach. Le premier est bien connu des amateurs, il va très bien et il sera plus prêt cette année à affronter la compétition des séries québécoises. L’an passé, il aurait eu besoin d’un peu plus de temps pour rivaliser avec Atomic Million et compagnie.  Quant à Mr Match On Beach, pas connu ici, c’est son frère propre. Il n’a pratiquement pas couru à 2 ni à 3 ans, mais c’est tout un cheval.  Il a déjà amassé à Toronto une quarantaine de mille dollars en seize départs. Je pense que les amateurs vont l’aimer.  »

 

Et c’est ainsi que les choses se déroulent sur la planète Dany Fontaine en  ce milieu de mars. Un entraîneur encouragé et pour cause, ses succès antérieurs parlent pour lui. On le reverra sous peu avec plaisir.

 

 

 

 

 

Back to news