À l Cagnotte gigantesque à Woodbine demain

10 mars 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Les amateurs qui aiment risquer peu pour gagner gros seront gâtés demain soir, alors que le Weg a décrété un paiement obligatoire pour sa cagnotte du Super Hi-Five. Fidèles à leurs habitudes, les penseurs du Weg ont gelé la poule après le programme de samedi dernier, dans l’espoir de voir gonfler la cagnotte de demain.

 

Retour en arrière

 

Cette stratégie annoncée d’une cagnotte géante semble payante pour tout le monde. En effet, si l’on se réfère à ce qui s’est produit au cours de la dernière année, on peut anticiper pour demain un gros lot qui dépassera probablement les 2.5M$. On se rappellera que le 23 décembre dernier, le Weg avait aussi décrété un paiement obligatoire de sa cagnotte. Le soir même du 23 décembre, il s’est parié sur le Super Hi-Five pas moins que 2M$.  Les détenteurs de la combinaison 6-4-11-7-1 avaient pu se mériter  la rondelette somme de 24 213$. À 20 cents, rien de moins que 4 842.70$. C’est ce qui s’appelle parier un petit montant pour en décrocher un gros !

 

Il en a été ainsi chaque fois dans l’histoire récente de ce pari sur le Circuit du Weg, depuis son implantation. Le 24 octobre, autre jour de  » madatory payout », les détenteurs d’un billet de 20 cents s’étaient mérités 12 746$. Évidemment, tout est mis en oeuvre pour faire de cette course un succès et on ne doute pas que le secrétariat des courses jouent là un rôle crucial en mettant à l’affiche une course la plus équilibrée possible avec un nombre maximum de partants. C’est le jeu. Et c’est à cette condition que le spectacle est de qualité et que les retours au mutuel sont alléchants.

 

Qu’on se le dise : c’est à Woodbine que ça se passe demain.

 

Allard et Roy à l’avant-plan

 

Le moins que l’on puisse dire du retour en force de René Allard sur le Circuit du Weg cet hiver, c’est qu’il est retentissant. Les chevaux de René, jumelés à l’expertise de Louis-Philippe gagnent des courses, beaucoup de courses. En date de mardi matin, René dominait la colonne des entraîneurs tandis que Louis-Philippe était un solide deuxième à  Doug Mcnair.

%2frene-allard-%26-louis-philippe-roy1

Gaétan Lamy en serait à sa dernière année

 

Gaétan aurait confié au collègue Paul Delean en début de semaine que cette saison à H3R serait sa dernière. Fraîchement âgé maintenant de 70 ans, Gaétan juge sage d’agir ainsi. Comme d’autres l’ont réalisé avant lui, mais dans des disciplines différentes comme le hockey ou la boxe, son retour sur le sulky, a été un beau succès.

%2fgaetan-lamy-370

Il aura prouvé au cours des trois dernières années qu’il était toujours en mesure de tenir son bout contre les plus jeunes. Après tout, on ne gagne pas plus de 7 000 courses sans avoir possédé une certaine magie au bout des doigts. Les amateurs qui fréquentent régulièrement H3R, le théâtre de la plupart de ses grands exploits, auront donc la chance de le voir à l’oeuvre pour une ultime saison. Ce sera sûrement l’un des faits saillants du meeting qui vient.

 

N’oubliez pas que HPI demeure un outil privilégié pour suivre de près l’action sur les différentes pistes nord-américaines et particulièrement, demain sur la piste de Woodbine. Les dix salons de paris sont aussi des lieux de prédilection pour suivre en détail les péripéties des nôtres.

 

 

 

 

Back to news