À l L’Open devrait fournir beaucoup d’action

3 mars 2017 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Les amateurs de courses, en 2016, ont été gâtés par des courses super enlevantes dans la catégorie ouverte , » Open », des meilleurs ambleurs. Les luttes épiques que se sont livrées les ces machines de vitesse un peu partout en Amérique, ont déplacé plein d’amateurs et ont soulevé leur enthousiasme. Un record de vitesse de tous les temps a même été établi par Always B Miki. Qu’en sera-t-il de cette année ?

 

Des candidats de choix

 

Sans revenir en détail sur les chevaux de 4 ans qu’on a évoqués il y a quelques semaines en vue du Prix d’Été, quels sont les ambleurs âgés qui risquent de sillonner l’est du Canada et des États-Unis ? En tout premier lieu, à tout seigneur tout honneur, il y a bien sûr Wiggle It Jiggleit, le cheval de George Teague Jr. Il nous apprenait récemment que son ambleur venait tout juste de reprendre l’entraînement à la mi-février. Selon George, Wiggle devrait faire sa rentrée pour le Benjamin Franklin, en juin, à Pocono Downs. Il s’agit en effet d’une des courses les mieux dotées avec son demi-million en bourse.

 

WIJI ne sera pas seul, que non ! Les gens qui s’occupent de Wakizashi Hanover, l’ex-gagnant de la NAC en 2015, préparent leur cheval, un fils de Dragon Again ,pour un retour en force, après une année où deux opérations ont été nécessaires pour le remettre sur pied. Si l’on se fie à leurs témoignages, leur cheval est revenu à son meilleur niveau , lui qui n’a couru que douze fois l’an passé en amassant un maigre 63 000$. Le Wakizashi Hanover de 2017 promet d’être plus compétitif et il est inscrit au Levy à Yonkers dont les éliminatoires se mettront en branle le 18 de ce mois. Là aussi, on parle d’un enjeu de 500 000$, avec cinq tranches éliminatoires de 50 000$ chacune.

wakizashi-hanover-12-29-640

       Wakizashi Hanover et Tim Tetrick

Mcwicked de retour aussi

 

L’ancien cheval de Casie Coleman, maintenant âgé de six ans, n’a couru que quatre fois en 2016. Des problèmes de santé l’ont aussi affecté. Le 12 février dernier, il parcourait le tracé floridien de Pompano en 1.50.4, un avertissement sérieux qu’il est de retour pour le meilleur. Ce cheval, ne l’oublions pas, détient un record de vitesse de 1.47.3 et des gains à vie de plus de 1.7$M. On peut présumer qu’il sera aussi de la partie dans le Levy.

 

Freeky Feet Pete

 

Comme plusieurs, ce cheval de l’Indiana, qui s’était illustré à 3 ans en gagnant la finale de la Breeders Crown, n’a pas connu de grands succès en 2016, à 4 ans. C’est un lieu commun de le répéter, mais les chevaux de 4 ans en général, peinent à atteindre le niveau des meilleurs ambleurs âgés. Il a amassé un peu plus de 400 000$ et comme fait d’armes, il a été 2e à Always B Miki dans le Benjamin Franklin. En cours d’année, le cheval a perdu son mentor, compliquant les choses à souhait. Il a tout de même gagné en 1.47.1 à Pocono, laissant croire qu’il fait toujours partie de l’élite.

Bit Of Legend A

 

L’Australien avait épaté l’an passé en s’appropriant les honneurs du Levy à Yonkers. Habilement dirigé par Jordan Stratton, il a défait les meilleurs durant cette série où il est demeuré invincible. C’est un Bettors Delight et il est en piste actuellement à Yonkers où peut-on penser il disputera encore une fois le Levy. Il a 8 ans, il a gagné 13 de ses 28 courses en 2016 et amassé plus de 720 000$.

%2fbitofalegendn-levyfinal-mikelizzi-edit

L’écurie Burke

 

Très rare que Ron Burke n’envoie pas de représentant pour des courses d’importance. Il a tellement de ressources dans son écurie, qu’il peut souvent lancer dans la mêlée deux ou trois représentants quand les conditions de course le permettent. On peut croire que Rockin Ron, le gagnant du Prix d’Été 2016, sera en lice dans le Levy. Il est déjà sur place et vient de gagner en 1.53. Et qui sait si Foiled Again ne trouvera pas une nouvelle vitalité pour rivaliser encore cette année avec l’élite ?

 

Shamballa

 

Shamballa, maintenant âgé de 7 ans, de l’écurie Zeron, sera aussi à surveiller en 2017 et pourrait avoir la tâche de  défendre brillamment les couleurs canadiennes. Lui aussi a gagné plus de 400 000$ en 2016 et peut prétendre rivaliser avec l’élite quand il est à son mieux.

 

Bref, amateurs de courses enlevantes, la catégorie des ambleurs âgés devrai fournir pas mal d’action dans les semaines à venir. Déjà, ayez à l’oeil la date du 18 mars pour le début officiel des hostilités à Yonkers pour le Levy. HPI est toujours disponible pour suivre les prouesses de ces ambleurs mythiques.

 

 

 

 

Back to news