Hippodrome 3R Des noms pour le Prix d’Été 2017

17 février 2017 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

À un mois, pratiquement jour pour jour des  premières nominations pour l’édition 2017 du Prix d’Été, un exercice s’impose pour examiner quels sont les chevaux de 4 ans susceptibles de participer à cette 5e édition, prévue pour le 20 août prochain.

 

Une cuvée marquée du sceau de l’égalité des forces

 

Les annonces des retraits de trois des principales têtes d’affiche chez les 3 ans, que leurs proprios ont choisis de destiner à la reproduction, soit Betting Line, Control The Moment et Racing Hill, auront peut-être l’heureux effet de provoquer plus de nominations. C’est du moins le souhait que l’on peut formuler maintenant. Il n’y aura probablement pas de cheval dominant qui décourage proprios et entraîneurs adverses de nominer leur protégé. La nouvelle répartition de la bourse de 200 000$ qui vise à dédommager en partie les chevaux qui termineraient sixième, septième ou huitième pourrait aussi avoir le même effet. C’est ce qu’on saura dans un mois.

 

Quels sont donc les chevaux élites de 4 ans qui pourraient se pointer à H3R en août prochain ? Il n’existe pas de liste officielle de ces chevaux, aussi celle que je vous propose aujourd’hui, risque d’être bien imparfaite. Tout de même, les plus gros noms devraient y apparaître. Ainsi, en tête de liste, deux chevaux qui ont accumulé au cours de leur carrière jusqu’ici un peu plus d’un million en dollars canadiens, soit Check Six et Boston Red Rocks. Le premier est un membre de la brigade Burke, le second un protégé de Steve Elliott. Yannick Gingras conduit habituellement le fils de Somebeachsomewhere tandis que Tim Tetrick a guidé à ce jour Boston Red Rocks, un fils de Rocknroll Hanover. Disons que si ces deux chevaux devaient participer, ce serait un excellent début, deux très bonnes écuries, deux super conducteurs. On peut rêver.

%2fboston-red-rocks-mohawk-370

Burke a plusieurs candidats potentiels

 

L’écurie Burke, on le sait, compte plusieurs pensionnaires. Dans la courte liste des meilleurs boursiers, figurent donc quelques noms, en plus bien sûr de celui de Check Six, comme Big Top Hanover, un Western Ideal, déjà gagnant de plus de 755 000$. David Smith dont les chevaux se produisent surtout à The Meadowlands vient d’accueillir dans son écurie un certain JK Will Power, un autre fils de SBSW. J’imagine que tous ont encore en mémoire les prouesses des « JK » comme JK Endofanera, gagnant récent de la North America Cup.  Burke possède aussi dans ses rangs  Manhattan Beach, un autre SBSW, qui possède un record de 1.49.2 et des gains de près de 600 000$. Et il y a un certain Fernando Hanover, toujours de la brigade Burke, avec ses presque 300 000$. C’est un Dragon Again.

 

Lyons Snyder dont a aura retenu les performances dans la NAC est passé au cours des derniers mois dans l’écurie Takter. Voilà qui est une bonne nouvelle. Ce fils de Well Said a un record de 1.49 et Jimmy Takter a déjà gagné le Prix d’Été. Sans risque de se tromper, on peut estimer que des entraîneurs américains qui ont déjà participé à l’une ou l’autre des premières éditions, ont plus de chance de nominer l’un de leurs protégés. Roll Away Joe, un Roll With Joe a aussi gagné plus de 330 000$ pour l’entraîneur Tracy Brainard.

%2fcheck-six

Des Canadiens aussi

 

Parmi la liste des bons boursiers, on retrouve un nom bien connu en Ontario, soit celui de Magnum J, de l’écurie de Gregg McNair, conduit par le fiston Doug. Ce fils de Big Jim compte déjà plus de 350 000$ à son actif. Il est en outre excellent sur le demi-mille. Ben Wallace, présent chez nous à la première édition du Prix d’Été, a dans ses rangs un certain Easy Lover Hanover, fort de plus de 360 000$.  Et comme la course de cette année peut être qualifiée par avance de course ouverte, pourquoi pas certains chevaux de propriété québécoise que nous connaissons bien et qui ont jusqu’ici bien fait, comme HP Patriote ou Mr Mach Jimmy. Les deux ont des gains avoisinants les 100 000$ à vie et sont des familiers du tracé trifluvien. Incidemment, Mr Mach Jimmy a été réclamé pas moins de quatre fois durant les dernières semaines, et samedi dernier, il était 2e par un nez en 1.51.1 dans l’écurie de Suzan Kerwood.

 

On reste donc aux aguets et on attend patiemment le 15 mars prochain pour apprendre les noms des partants potentiels. Entretemps, quelques-uns de ces chevaux seront peut-être nommés pour le Levy à Yonkers, une affaire de 500 000$, avec cinq tranches éliminatoires de 50 000$ qui se mettra en branle le 18 mars prochain. Tout ça bien sûr sur HPI et dans nos salons de paris québécois.

 

 

 

 

Back to news