Les confidences du prof Départ canon pour Doug McNair

27 janvier 2017 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Un coup d’oeil sur les statistiques compilées par Standardbred Canada vient confirmer l’impression qu’un amateur des courses de Woodbine peut avoir : Doug McNair est dominant en ce début d’année. Et comment ! Il représente donc une bonne affaire pour tout parieur intéressé au circuit du Weg.

 

En progression

 

Il y a eu un tournoi des conducteurs très spécial au début de janvier à Miami Valley, en Ohio, un tournoi qui réunissait des conducteurs qui ne sont pas les meilleurs sur leur hippodrome respectif mais parmi les meilleurs. On n’y retrouvait donc pas de David Miller, de Yannick Gingras ou de Tim Tetrick, mais des noms assez connus qui s’illustrent à leur façon sans tout rafler sur leur passage. Heureuse initiative qui a permis à certains de se démarquer dont un certain Doug McNair. Ils étaient plus d’une vingtaine et le premier prix consistait en une bourse de 10 000$.

 

Et c’est précisément McNair qui s’est sauvé avec les grands honneurs et remporté avec une marge assez confortable ledit tournoi devant Mike Widger. Il semble bien que cette victoire ait propulsé le jeune homme de 27 ans vers un début d’année exceptionnel. Après avoir terminé 3e sur le Weg en 2016, 2e en 2015, ( pour les bourses ), le voici projeté à l’avant-scène en ce début de saison. Il mène actuellement dans tous les domaines à Woodbine : au très lucratif domaine des gains monétaires avec plus de 261 080$ et janvier n’est pas terminé, au chapitre des victoires avec 19, neuf de plus que Sylvain Filion, 2e à ce chapitre et dans l’importante colonne de la moyenne URS avec un ronflant .399.

 

Vous me direz que nous ne sommes qu’en janvier, et c’est vrai, mais n’est-ce pas une façon exceptionnelle de débuter une année de compétition ? Les semaines et les mois à venir nous apprendront si la tendance actuelle se maintient.

mcnairgood

Ce weekend

 

Du point de vue d’un parieur, McNair représente certainement une bonne affaire.  Ces jours-ci, il donne l’impression de porter ses montures jusque sous le fil. Avec la présentation demain des O’Brien Awards et l’absence de nominés comme Sylvain Filion, Rick Zeron, même Louis-Philippe Roy, il y a fort à parier que le jeune McNair sera très occupé et qu’il aura à conduire des montures de qualité.

 

Bizzard et Snowshoe

 

Vous aurez noté qu’hier, Jimbelina n’était pas de la partie pour la 2e tranche du Blizzard. Aux dires de son proprio, on a décelé chez elle un petit problème et dans les circonstances, le proprio et l’entraîneur ont décidé d’un commun accord de passer cette deuxième étape, en croyant que les points amassés dans la 1ère tranche, une bonne 2e place de la 10e position, suffiront pour la rendre éligible à la finale de la semaine prochaine. Aux dires de Roland Trudel, ce n’est pas une décision évidente, sauf qu’il faut penser à plus long terme.

 

Ce soir, dans le Snowshoe, portez une attention spéciale à Ohio Larry de Gerrie Tucker, brillant à un premier départ avec une 3e place. Il courra ce soir dans la 2e tranche de la 2e position, à la 8e course.  Il venait à peine de se qualifier et pourrait aller en s’améliorant. Et surveillez bien les  montures de Doug McNair. Tout ça, bien évidemment sur HPI ou dans un de nos salons de paris du Québec.

 

Monsieur Rosaire Turenne, 1930-03-14 / 2017-01-22

Rosaire Turenne

Le Club Jockey offre ses plus sincères condoléances à la famille de Rosaire Turenne, décédé il y a peu à l’âge de 87 ans. M. Turenne avec ses frères Réal et Émile entre autres a fait partie d’une famille de gens de chevaux qui se sont illustrés surtout comme entraîneurs. Un chic monsieur. Les funérailles auront lieu lundi, à 11h en l’église St-Paul-l’Ermite.

 

 

 

 

 

 

 

Back to news