Les confidences du prof Le Prix ‘Été : que du bon !

26 septembre 2014 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Nos albums de souvenirs du Prix d’Été 2014 viennent à peine de se refermer, que déjà pour plusieurs d’entre nous, ces souvenirs resteront impérissables. Si comme moi, vous avez ressenti un grand frisson vous parcourir, c’est que vous êtes probablement de ces personnes que les courses attelées font vibrer. Appelez ça la passion, l’engouement, les sensations fortes, ce sont toutes de bonnes réponses.

UN MILLE QUI PASSERA À L’HISTOIRE

Collectionneurs, vous prendrez grand soin de conserver le programme papier de dimanche dernier. Il mérite une place dans votre collection. Qu’un cheval piloté par un conducteur d’origine québécoise, Sunfire Blue Chip et Yannick Gingras, parcourent la distance du mille en 1.50.3 est un fait exceptionnel à Trois-Rivières. Un exploit digne de mention. Un événement dont on se souviendra et dont on parlera encore longtemps. Si vous étiez sur place, vous pourrez témoigner dans le futur de cette course historique.

Sunfire Blue Chip lors de sa victoire historique, 21 septembre 2014

Sunfire Blue Chip lors de sa victoire historique, 21 septembre 2014, à la demie.

Pour mettre cet exploit en contexte, sachez que seul Somebeachsomewhere en 2008, à Famboro Downs, a amblé un mille plus rapide que Sunfire Blue Chip sur une piste d’un demi-mille. Il avait 3 ans à l’époque, ce qui fait de Sunfire Blue Chip le détenteur du record de vitesse absolue sur un tracé d’un demi-mille pour un cheval âgé. 1.50.3, c’est mieux que Rare Jewell à Grand River en 2007 (1.50.4 ), mieux que Escape The News en 2013 à Charlottetown (1.50.4), mieux que Bigtown Hero dans le Gold Cup & Saucer de cette année, aussi en 1.50.4.
Si vous étiez sur place dimanche, c’est dire à quel événement historique vous avez assisté.

YANNICK NE CESSE D’ÉTONNER

C’est toute une faveur que Yannick Gingras fait aux amateurs du Québec quand il se présente chez nous pour conduire et qu’il accepte, comme dimanche, de conduire quelques chevaux ordinaires du programme, en plus de son cheval dans la course vedette. Personne plus que Yannick Gingras fait accourir les foules sur les hippodromes nord-américains. Pas pour rien que les deux meilleurs entraîneurs, Ron Burke et Jimmy Takter s’arrachent ses services. Il domine la profession comme rarement.

Et quel ambassadeur il fait ! Toujours disponible pour une entrevue, commentaires très pertinents, jamais banals, courtoisie et gentilhommerie, tout cela en fait un porte-parole d’une rare qualité pour une industrie en mal de publicité. L’animateur de TVA-Sports que j’ai accompagné tout au long du dernier weekend, n’en revenait pas de cet athlète qui n’a jamais la langue de bois. En anglais comme en français, il fait les délices des gens des médias qui traditionnellement n’ont pas eu toujours la tâche facile avec des conducteurs ou entraîneurs peu bavards et peu enclins à partager leurs succès. Il y a une question de tempérament bien sûr, mais aussi une prise de conscience de l’importance de la chose. La jeune génération de conducteurs entraîneurs, dont fait partie Yannick, est plus sensibilisée à ce devoir.

Yannick en entrevue avec Jean Desautels.

Yannick en entrevue avec Jean Desautels.

UN REGRET

Dommage que les entraîneurs locaux n’aient pas profité davantage de la présence de conducteurs émérites pour l’ensemble du programme dominical. Il aurait été intéressant de voir à l’oeuvre dans plusieurs courses les Miller, Jamieson, Zeron, McNair, Macdonald comme ce fut le cas pour les nôtres, Yannick, Daniel et Denis.

DES SUGGESTIONS

Quelques amateurs et quelques gens de chevaux y sont allés de suggestions pour pourraient être étudiés pour un prochain Prix d’Été : parmi celles entendues, devancer le Prix d’été dans la saison, revoir le concept de l’argent gagné dans la saison, peut-être élargir la course à tous les chevaux âgés, peut-être en faire une course sur invitation, etc… La formule de cette année aura aussi ses défenseurs.

On imagine que dans leur évaluation, les dirigeants du Club Jockey seront ouverts à des suggestions constructives.

 

 

Back to news