Au tour des 2 ans de s’amener pour la Coupe de l’Avenir

21 juillet 2018 | Les confidences du prof | By : Daniel Delisle

Les super dimanches se suivent en juillet. Ainsi après les premières éliminatoires pour la Coupe des Éleveurs, voici que s’amènent maintenant les 2 ans en vue de la Coupe de l’Avenir. Certes l’un des plus beaux moments de l’année avec toute ces floppée de jeunots et de jeunottes, fringants, anxieux en ce début de carrière. Et les entraîneurs et proprios sont tout aussi énervés de voir en piste le résultat de leur travail pour les uns, la justesse de leur flair pour les autres qui les auront dénichés ou élevés.

 

En ce dimanche 22 juillet donc, quatre divisions pour la Coupe de l’Avenir pour ambleurs et ambleuses. On parle de onze poulains et de seize pouliches. On parle de chevaux très peu expérimentés et qui sont susceptibles en tout temps de courir quatre ou cinq secondes de plus vite que ce qu’on pourrait attendre d’eux. 7 500$ sont offerts en bourses dans chaque division, en attendant le boum du 9 septembre ; là, ce sont 55 000$ qu’on se partagera.  Les éliminatoires pour la Coupe de l’Avenir seront disputées les 22 juillet,  14 août et 26 août pour les ambleurs, ambleuses.

 

Des rejetons intéressants

 

Outre les rejetons de géniteurs bien connus comme Sportswriter, Mach Three, Shadow Play, Shanghai Phil, on verra avec plaisir s’amener en piste des fils et des filles de Sunshine Beach, Windfall Blue Chip, Sunfire Blue Chip. Sunshine Beach, on le sait, est ce super cheval appartenant aux écuries Hudson de Tony Infilise, avec des gains frôlant le million. Windfall Blue Chip quant à lui est en service chez Serge Nadeau; on dit ses rejetons talentueux et rapides. Enfin, Sunfire Blue Chip a été l’un des gagnants de notre Prix d’Été, une référence chez nous importante.

 Hurryupatthebeach est un 2 ans qui arrive prêt pour la Coupe de l’Avenir

En parcourant aussi les lignées  de plusieurs poulains et pouliches, on fait aussi de belles découvertes de rejetons de mères qu’on a connues ici chez nous ou qui se sont distinguées sur les pistes nord-américaines. On retrouve ainsi une fille de Ferrari Sena, Flower Sena qui courra dans la 8e course. Ferrari Sena est certes l’une des juments les mieux cotées au Québec et qui s’est distinguée pour Serge Nadeau sur le circuit ontarien. On remarque aussi un fils de Bolero Tallia, YS Sunshine, élevé par Yves Sarrazin. Cette Bolero Tallia a gagné près d’un quart de million avec un record de 1.51.

 

Il y a aussi une fille de Bolero Ultima, 1.53.2 , 300 000$ de gains, du nom de DGs Fairystar qu’on verra dans la 5e course sous les couleurs du couple Surprenant. En plus local, la fille de SOS Kendra, Fanny Girl, de Francis Picard, à l’œuvre aussi dans la 5e. Du côté de Louis-Philippe Turcotte et Marie-Pier Paquin, ils amènent en piste une pouliche de leur jument Diaz, qui répond au nom de Drunk Story. Bref, de beaux espoirs à découvrir et à admirer dans le programme dominical de dix courses.

 D Gs De Vito, un gagnant en 201.1 déjà cette année pour Jonathan Lachance

National Caretaker Appreciation Day

Journée nationale d’appréciation des palefreniers, palefrenières

 

Standardbred Canada a mis sur pied cette année une journée pour mettre en évidence le travail trop souvent obscur et méconnu des palefreniers et palefrenières, Une initiative dont il faut les féliciter. Pour l’occasion, on a demandé à chaque hippodrome, de mettre en lumière quelques-uns de ces employés émérites. À H3R, les palefrenières désignées ont été Carolann Landry, Sabrina Lord-Bédard et Roxanne Viau.

 

Carolann Landry est une jeune femme de 28 ans, à l’emploi de l’écurie Daniel Martin, une passion qui lui vient de son père. Elle dit aussi avoir beaucoup appris d’André Duval. Sa plus grande joie est évidemment de voir gagner un de ses favoris auxquels elle dispense des soins tout au long de la semaine.

 

Sabrina Lord-Bédard est une jeune fille de 13 ans, fille de Nancy Lord et petite-fille de Jean Lord. Elle se passionne aussi pour les chevaux et met sa plus grande fierté à décrire les succès qu’ils connaissent en piste. Ce sont deux trotteurs qui répondent au nom de Stonebridge Alert et Chinnys Wings, et Sabrina a une petite préférence pour ce dernier.

 

Roxanne Viau, conjointe de Michel Audet, a été associée au monde des courses, elle aussi par sa famille. Depuis, elle dispense des soins aux chevaux de son conjoint avec patience et savoir-faire. Depuis peu, grâce au Circuit Régional, elle a même fait ses débuts sur le sulky avec des succès qui ne passent pas inaperçus. Elle n’en demeure pas moins un grand fan de chevaux et elle admire les gens qui comme Michel, les traitent bien.

 

À ces trois palefrenières, le Club Jockey et H3R offrent leurs plus sincères félicitations, ainsi qu’à tous ceux et toutes celles qui en font autant dans les écuries du Québec et au paddock d’H3R. Une journée par année pour leur rendre hommage, ce n’est pas trop.

 

Or donc, rendez-vous ce dimanche, sur le coup de 12h50 à H3R, émission d’avant programme sur le coup de midi. Un des beaux dimanches de l’été 2018, pas de doute!

Retour aux nouvelles