15 mars, Prix d’Été et Coupe des Éleveurs

8 mars 2019 | Hippodrome 3R | By : Daniel Delisle

Signe que le printemps est à nos portes, les proprios et les éleveurs doivent jeter un coup d’oeil sur leur calendrier au cours des prochains jours et des prochaines semaines. Ce fut le cas récemment pour les nominés à la North America Cup, ce sera maintenant au tour des mises en nomination vendredi prochain, le 15 mars pour les premières nominations au Prix d’Été 2019 ainsi que pour la prochaine édition de la Coupe des Éleveurs. 1000$ dans le premier cas, 100$ pour l’autre.

 

6e édition du Prix d’Été

 

Décision audacieuse en 2014 que celle prise par les dirigeants du CJQ de ressusciter la course la plus prestigieuse de l’histoire de Blue Bonnets, le Prix d’Été. Décision également astucieuse car on a réservé la course aux chevaux de 4 ans, une denrée rare sur les circuits nord-américains qui a été rapidement imitée par d’autres promoteurs, pour permettre aux ambleurs de cet âge de pouvoir concourir  contre leurs pairs. La difficulté pour les 4 ans de courir contre des chevaux plus âgés a maintes fois été démontrée, ce qui explique que plusieurs proprios et entraîneurs choisissent le Prix d’Été pour leur(s) bête(s). L’an passé, cette première série de nominations avait attiré une quarantaine d’inscrits, un record.

Le couple Macomber avec  Beckhams Z Tam en 2018

Dans ces pages, au cours des années antérieures, nous avons aussi démontré que le Prix d’Été, contrairement à la croyance populaire, était en fin de compte une course qui s’auto-finançait en bonne partie. Un élément important pour faire taire une certaine critique.

 

Un peu d’histoire

 

En survolant les cinq premières éditions, on se rend aussi compte que les gagnants de ces mêmes éditions sont tous des chevaux qui se sont ensuite fait un nom par eux-mêmes. La plupart de ces cinq gagnants avaient réussi de belles performances à 2 et 3 ans, sans toutefois être les chefs de file de leur génération. Leurs performances à 4 ans leur a souvent permis de s’affirmer par la suite. Voici ces gagnants pour celles et ceux dont la mémoire faillirait :

2014                Sunfire Blue Chip        1.50.3              Takter-Gingras

2015                All Bets Off                    1.50.3              Burke-Kakaley

2016                Rockin Ron                   1.52                 Burke-Gingras

2017                Western Fame              1.53.2              Takter-Henry

2018                Beckhams’s Z Tam      1.52.1              MacomberJ-MacomberR

 

Une de ces éditions  (2016) avaient aussi permis aux amateurs de voir le cheval prodige que fut Wiggle It Jiggleit ainsi que des chevaux de propriété québécoise qui s’étaient illustrés avec une brillante seconde place; on se souviendra de la mémorable performance de Duc Dorleans en 2014 et celle non moins mémorable de American Wiggle l’an passé. Tout cela constitue la banque de souvenirs qui passeront à l’histoire.

Sunfire Blue Chip, le gagnant de la 1ère édition de la 8e position !

Avis aux proprios québécois

 

Le rappel du 15 mars s’adresse aussi aux proprios québécois qui veulent voir leur(s) protégé(s) incrit(s) dans l’édition 2019 de la Coupe des Éleveurs. Le prix de cette nomination n’est que de 100$ alors que les finales offriront encore cette année 65 000$ et les éliminatoires 7 500$. Et c’est ainsi que nos regards se portent maintenant sur un hiver à oublier pour un printemps que nous souhaitons tous hâtif.

Retour aux nouvelles